Cyberdépendance-Achats compulsifs

& Consultation Psychologique

Mélanie Saeremans

Psychologue - Psychothérapeute Agréée par la Commission Belge des Psychologues

Votre entourage ou vous même avez le sentiment que vous achetez trop souvent ou que vous dépensez trop d'argent ? Vous arrive-t-il de ressentir un besoin irrésistible ou incontrôlable d'acheter des objets parfois inutiles? Ressentez-vous une tension constante qui ne peut-être apaisée que par un achat ?

Contactez-moi afin que nous puissions faire le point ensemble sur votre situation 

Je rencontre dans ma clinique des personnes dont la pratique des achats est devenue envahissante et engendre une souffrance et une perte d'autonomie dans leur vie au quotidien.

Accro au shopping? 

Il esiste différents types d'acheteur(euse)s (Adès, Lejoyeux): 

  • "L'émotionnel" qui confère un attachement à la symbolique et à la signification de l'objet acheté. Ses réactions émotionnelles déclenchent habituellement l'achat qui s'apparente alors à un moyen de gérer ses angoisses, et de lutter contre ses émotions négatives du moment.

  • "L'Impulsif" qui se trouve soudainement envahi par un désir puissant et impulsif d'acheter. Cette impulsion résulte du conflit entre son désir et sa défense. Très souvent, la personne éprouve un sentiment de culpabilité après son achat. 

  • "Le fanatique" qui achète le même objet ou type d'objet à répétition tel un collectionneur. 

  • "Le compulsif" qui tente de soulager à travers ses achats (qui peuvent être totalement inutiles) un état de tension psychique permanent. Sa pratique lui permet de tenter de combattre ses affects négatifs et sa détresse psychologique. Il est dépendant de sa pratique et/ou de l'image que lui procurent les objets qu'il achète. 

Quand faut-il s'inquiéter ? 

Si vous vous reconnaissez dans ces différents types d'acheteur(euse)s, cela ne veut pas dire pour autant que vous soyez en difficulté. En effet, nous pouvons tous passer transitoirement par ces différentes façons d'acheter sans pour autant que cela devienne problématique dans notre vie quotidienne. 

Les achats deviennent problématiques à partir du moment où ils deviennent une véritable obsession, comparable aux pensées intrusives présentes dans les troubles obessionnels compulsifs. Ces pensées génèrent une tension psychique importante et perturbent le fonctionnement de la personne au quotidien (sphère individuelle, familiale, conjugale, sociale, professionnelle, etc). Les achats sont réalisés afin de réduire cet état de tension et sont dès lors la plupart du temps, dépourvus de sens, inutiles, parfois même ne sont pas déballés, et excèdent généralement les capacités financières de la personne.